Le rucher du Germoir des Possibles

L’envie du rucher partagé a germé, suite à la proposition d’un adhérent, apiculteur amateur au sein de l’association Le Germoir des Possibles. L’association a proposé de créer la commission « Happy Kulture » et de développer la dynamique et le travail de groupe. Étant donné qu’il n’existe pas de proposition dans ce sens sur le secteur de Saint-Quentin et qu’il existe des apiculteurs professionnels, trois ruchers écoles sur le département et enfin un cercle d’apiculteurs amateurs. La proposition d’une création du rucher partagé apparait comme innovante et opportune.

Intention

Le rucher partagé du Germoir sera un lieu où l’on échange, expérimente et apprend à connaître les abeilles, leurs besoins. Nous souhaitons mutualiser le matériel et faire vivre un lieu dédié à l’abeille. L’accueil pédagogique sera d’abord destiné aux adhérents puis, dans un second temps, au public (scolaires, familles).



Méthode d’enseignement inspirée de l’éducation populaire

C’est par l’expérience que l’humain apprend, nous emploierons donc les méthodes didactiques ou expérimentales, selon les besoins, pour transmettre les bases de connaissances et compétences de l’apiculture et amener les adhérents à l’autonomie. Les techniciens encadreront les temps d’animation et d’enseignement en direction des intéressés.

Objectifs généraux

- Protéger et valoriser les abeilles, leur biocénose et leur biotope
- Partager les connaissances théoriques, les compétences à la pratique de l’apiculture
- Mettre en place un rucher partagé par et pour les adhérents.
- Produire du miel et effectuer de la transformation.

Parrainer une ruche

Nous proposons aux adhérents du Germoir des Possibles de parrainer les ruches, sous le même principe qu’une AMAP. En cotisant, un adhérent parraine un quart de ruche, dès que 4 adhérents ont cotisé, une ruche est financé. Le montant du parrainage est de 60 € la 1ère année, 40€ la 2ème année et 30€ la troisième . L’association investit dans le matériel et les adhérents participent au suivi des ruches.


Parrainer une ruche c’est participer à l’expansion des abeilles, à la pollinisation et à la biodiversité. C’est aussi se délecter du miel qui sera récolté, s’enrichir en découvrant la vie d’une colonie d’abeilles et les pratiques de l’apiculture.

Les ruches sont gérées collectivement par les référents techniques et les parrains/marraines. Les bénévoles participent à l’animation des visites des ruches, à l’extraction du miel et aux divers travaux apicoles.